Archive for ‘HR in Belgium’

May 22, 2012

L’application mobile “Formule Claeys” du cabinet Claeys & Engels


Accédez, facilement et où que vous vous trouviez, à la Formule Claeys. L'”Application mobile Formule Claeys” est disponible dans l’AppStore et l’Android Market.

Le calculateur contient les formules permettant le calcul des délais de préavis tant via la Formule Claeys que via les règles de l’AIP (pour les travailleurs entrés en service depuis le 1er janvier 2012). Il peut être installé gratuitement sur presque tout périphérique mobile.

Il ne vous reste qu’à le télécharger!

Advertisements
May 18, 2012

Le recrutement en ligne en Belgique augmente légèrement en avril et atteint son niveau le plus élevé depuis l’été 2011


Après un fléchissement en mars, le recrutement en ligne se redresse légèrement en Belgique au mois d’avril, avec une croissance de 2 % sur une base mensuelle, fait apparaître le Monster Employment Index.
L’offre d’emplois en ligne en Belgique se situe ainsi à son niveau le plus élevé depuis l’été 2011. La croissance modérée sur une base mensuelle est le reflet d’une poussée soudaine des offres d’emploi en ligne dans des secteurs tels que les soins de santé et le secteur public, ainsi que d’une progression en Wallonie et en Flandre. Sur une base annuelle, Monster constate toujours un ralentissement de la croissance, avec un recul de l’offre d’emplois en ligne de 14%. Ce sont surtout les secteurs de l’art, des spectacles, des sports et des loisirs et du transport et de la logistique, ainsi que le secteur public qui connaissent une évolution négative.

Il est encourageant de voir qu’en dépit de la conjoncture économique difficile, les entreprises commencent quand même à investir de nouveau dans leur effectif, même si c’est avec la plus grande prudence”, commente Warren Hammond, general manager de Monster Benelux. “Au vu du recul persistant sur une base annuelle, nous ne pouvons naturellement pas encore parler d’une véritable reprise. Pourtant, des secteurs tels que ceux des soins de santé et du management et de la consultance donnent des signaux positifs et ce, tant sur une base mensuelle qu’annuelle. Il faut donc attendre de voir comment le marché de l’emploi évoluera au cours des prochains mois.”

Il y a également lieu d’épingler la croissance de 7% sur une base mensuelle dans le secteur public. Ce secteur progresse en effet pour la première fois en quatre mois et ne se porte toujours pas bien sur une base annuelle, avec un recul de 20%. Sur une base annuelle, le secteur du management et de consultance est celui qui enregistre la croissance la plus nette, avec une progression de 8% de son offre d’emplois en ligne. Le secteur des soins de santé se distingue aussi ce mois-ci, avec une croissance de 6% sur une base annuelle.

Le secteur de l’art, des spectacles, des sports et des loisirs et le secteur du transport et de la logistique continuent à essuyer des revers en avril, avec des reculs d’une année à l’autre de respectivement 23% et 19%. La croissance sur une base mensuelle est portée par une augmentation du nombre d’offres d’emploi en ligne tant en Wallonie qu’en Flandre (+2% chacune). À Bruxelles, le niveau du recrutement reste identique à celui du mois de mars. Sur une base annuelle, nous constatons de nouveau un recul dans toutes les régions. Celui-ci est le plus marqué en Flandre (-17%). Bruxelles suit avec -15% et la Wallonie ferme la marche avec -6%.

Arnaud Lefèvre, sur L’Express.be

March 7, 2012

Vélo de société ou garde d’enfants: quels sont les avantages que vous pouvez octroyer à vos employés?


La motivation de vos travailleurs passe aussi par une prise en compte de leurs besoins individuels.

Pour vous aider dans cette réflexion, vous trouverez ci-dessous la liste exhaustive des 38 avantages que vous pouvez octroyer à vos employés. Cette liste est publiée sur le site de Edenred et a été révisée par des avocats du bureau spécialisé Claeys & Engels:

http://www.edenred.be/fr/employeurs/claeys-engels

January 27, 2012

Le dirigeant de demain? Tout le contraire de celui d’aujourd’hui!


A travers le regard de plus de 4 000 diplômés “grandes écoles”, une étude publiée par le réseau Grandes Ecoles au Féminin dresse un portrait robot de ce que sera le dirigeant de demain. Un chef d’entreprise humaniste, exemplaire, visionnaire… et féminin.

Par Sébastien Pommier pour L’Entreprise.com

 

A quoi ressemblera le dirigeant de demain ? Probablement à Shiva, personnage contradictoire, à la fois dieu destructeur mais créateur d’un monde nouveau. Et dans l’esprit de beaucoup, représentant le multitasking.
“Has been”. En interrogeant 4 200 diplômés de grandes écoles, ” Grandes Ecoles au Féminin ” (GEF) dresse une photographie inédite et surprenante. Le chef d’entreprise loué aujourd’hui pour sa capacité à entretenir un réseau (54%), séducteur et bon orateur (41%), sans renier un certain côté dur pour atteindre ses objectifs (44%), est-il déjà has been ? Oui, à en croire l’étude, puisque dans les qualités attendues du dirigeant de demain, figurent désormais la capacité à savoir piloter et préserver l’intérêt de l’entreprise à long terme (61%), un aspect visionnaire (46%), et une capacité à créer l’innovation (33%) tout en préservant un comportement exemplaire, en interne comme en externe (42%). Bref, le dirigeant de demain serait le reflet inversé du dirigeant actuel…

 

Extrait de l’étude Grandes Ecoles au Féminin

Sociovision / GEF 5ème étude

 

Clônage. Pour en finir avec les clichés, ce sont les hommes (81%) et non les femmes (69%) qui placent leur vie privée avant tout. Les femmes sont ainsi davantage enclines à quitter leur entreprise pour progresser dans leur carrière (40% contre 34% pour les hommes). Conséquence, pour 84% des sondés, hommes et femmes donc, ” promouvoir des femmes à des postes de direction serait un bon moyen de faire évoluer dans le bon sens le management “, voire même pour 77% ” d’en finir avec un certains clonage des dirigeants “. Et si l’avenir c’était elles ?

Humanisme. La crise économique, persistante et perturbante, s’est muée en une crise des valeurs. Souvent décrié pour son immobilisme, son conservatisme et son manque d’humanisme, le management se retrouve en première ligne. ” On peut être frappé par l’importance que revêt aujourd’hui la notion de réseau dans le business, reconnait Karine Sanouillet, directrice de la fidélisation au Groupe Casino, et membre du réseau GEF. Et pourtant, c’est la composition même du réseau personnel du dirigeant qui est en évolution. Fini le côté ” grandes écoles corporatistes “, avec Internet le réseau s’humanise. On a envie de se mobiliser pour des causes, des valeurs “, explique cette ancienne HEC de 44 ans. Paradoxe de la crise des valeurs, on ” humanise ” les échanges en se coupant du lien direct. Et on affirme désormais ses positions sur la toile. L’e-réputation comme image du réel.

Mixité. Les sondés demandent donc plus de sens, et une vision à long terme, alors que la crise, stressante, changeante, pousse le dirigeant à une remise en cause quotidienne. Toujours militantes pour une plus grande mixité, notamment dans le top management, les femmes du réseau ” Grandes Ecoles au Féminin ” souhaitaient dans cette étude ” prendre du recul par rapport à la question de la mixité, pour se poser la question de l’accession au pouvoir “, indique Karine Sanouillet. Même si cette question reste leur fer de lance, dans un pays comme la France qui ne compte aucune ” patronne ” dans le CAC 40, il semble qu’il faille en passer par le cadre législatif pour atteindre un équilibre. Les principales intéressées y sont naturellement très favorables, et militent pour l’accélération de la mixité aux postes de top management (88% vs 62% hommes). Priorité numéro une des dirigeantes donc. Et des politiques ?

January 26, 2012

Nouvelle règlementation en matière de préavis: veillez à adapter votre règlement de travail.


Vous trouverez dans cet article rédigé par les juriste de Laga toutes les explications sur les modifications à apporter à votre règlement de tavail suite à la nouvelle règlementation en matière de préavis.

Le non-respect de l’obligation de modification du règlement de travail peut donner lieu à diverses amendes.

http://www.lexalert.net/FR/home/actua/nieuwe_ontslagregeling_arbeidsreglement_dient_te_worden_aangepast_artikel_24_januari_2012.html

January 26, 2012

Voitures de société: décote due à l’âge prise en compte


La vétusté de la voiture de société comptera dorénavant dans le calcul de l’avantage de toute nature. De plus, les voitures de deuxième main seront taxées au même titre que des voitures neuves durant la première année. Ensuite, il est prévu une décote de 6 % par an de la valeur catalogue.

Il en résulte que l’avantage de toute nature diminuera également d’année en année. Une voiture d’un an sera donc taxée à 94 % de la valeur catalogue. Le taux ne baissera pas en deçà de 70 %.

Trends.be revient en détail sur la question dans l’article Voiture de société : l’âge influencera l’avantage.

January 25, 2012

Gen Y: concept marketing ou GRH?


Lors du business breakfast organisé ce matin par l’ULG-HEC à BOZAR, nous avons remis en question la notion de Gen Y, dans le domaine des GRH: la Gen Y existe-t-elle vraiment? Si oui, ses drivers et motivations au travail sont-ils différents de ceux des autres générations? Et enfin, comment aborder cette génération au travers de la politique de GRH?

Le panel d’experts présents, nous a démontré que la Gen Y, si elle existe bien en termes socio-démos, ne diffère pas fondamentalement des autres générations, lorsqu’il s’agit de ses besoins et motivations au travail.

Tout d’abord, Francois Pichaut, ici en sa qualité de président à l’Université de Liège  du centre de recherche-action (LENTIC) axé sur les aspects humains et organisationnels du changement et des processus d’innovation, nous a démontré que les différentes études ayant été menée en la matière (en provenance des Etats-unis pour la plupart) pêchent par un biais méthodologique rarement évoqué. Les affirmations de ces études et articles pseudo-scientifiques sont donc à prendre avec précaution.

Ensuite, les différents professionnels des GRH présents, dont Sandrine Gobbesso, Directrice des Ressources Humaines de RTL Belgium, ont tous affirmé que la Gen Y ne se distingue pas tant par ses besoins – sens, comprendre le pourquoi et le comment de sa fonction et des décisions, reconnaissance et feed-back rapides et réguliers, possibilités d’avancement rapides elles aussi (“impatience”), équilibre vie privée vs professionelle – que par son assertivité en la matière.

Là où leurs aînés, qui fondamentalement éprouvent les mêmes besoins, ne montent pas – ou plus- au créneau pour questionner un état de fait, les jeunes, qui au sein de leurs familles ont eu voix au chapitre, et avec lesquels les parents ont pris l’habitude de “négocier”, adoptent la même attitude en entreprise.

Il s’agit donc pour les GRH et le management de répondre aus défis suivants:

– communiquer avec cette génération, en utilisant ses canaux et son style privilégiés, pour prendre en compte ses besoins

– dans le même temps cadrer et recadrer ce qui n’est pas adéquat en terme de comportement, respect des codes de l’entreprise ou résultats

– intégrer les valeurs qui sont communes à  l’ensemble des travailleurs: reconnaissance, sens de la mission de l’entreprise et de ma place au sein de celle-ci, feed-back et valorisation immédiats, mobilité au sein de l’entreprise, apport de compétences nouvelles, plaisir, “fun” etc au sein d’une marque employeur forte

– définir une stratégie RH qui remet ces aspirations au centre de la relation employeur/travailleur et qui se traduit en politiques concrètes et cohérentes, du recrutement à la mobilité interne, en passant par l’évaluation et la politique salariale

– si besoin de segmentation GRH il y a au sein d’une entreprise, celle-ci doit se faire bien plus selon les phases de vie/besoins des travailleurs que selon des critères socio-démo

– soutenir le management dans son approche de cette nouvelle génération en lui permettant de s’en approprier les outils et les codes, et en valorisant l’apport des travailleurs plus âgés

En conclusion, la Gen Y a surtout comme mérite de parler haut et clair, de ne pas s’embarrasser de faux-semblants et nous rappelle tous à nos fondamentaux: avoir un job enrichissant, dans un cadre motivant, avec un management qui encadre et soutient, le tout avec un minimum de plaisir et dans une entreprise qui fait sens.

Serons-nous à même d’y répondre?

 

 

 

January 20, 2012

Déclaration gouvernementale: stage d’attente, crédits-temps: quels changements depuis le 1/01/2012?


Très utile pour faire le point sur les nouvelles mesures pour l’emploi, le SPF Emploi publie une liste de sept mesures pour l’emploi qui ont été modifiées depuis le Nouvel An, en renvoyant chaque fois vers le site Web ad hoc pour les détails.

Au 1er janvier 2012, plusieurs modifications importantes sont entrées en vigueur. En voici un petit aperçu :

Travail des étudiants

Les étudiants peuvent désormais travailler 50 jours par an à un taux de cotisations sociales réduit. La durée maximale d’un contrat de travail étudiant passe de 6 mois à 12 mois.
Plus d’infos sur le site www.studentatwork.be

Crédits-temps et interruptions de carrière 

D’importantes modifications des réglementations sur les interruptions de carrière et les crédits-temps entrent également en vigueur.
Plus d’infos sur le site de l’ONEM

Prépensions

Changement de dénomination pour le régime des prépensions. Désormais, on parle de “Régime de chômage avec complément d’entreprise”.
Les conditions d’accès à ce régime seront progressivement modifiées (âges et nombre d’années de carrière professionnelle).
Plus d’infos sur le site de l’ONEM

De plus, le régime de la prépension à mi-temps est supprimé.

Allocation de licenciement pour ouvriers 

Les ouvriers (mais aussi les domestiques et les travailleurs titres-services) qui subissent un licenciement peuvent désormais bénéficier d’une allocation de licenciement. Le montant de cette allocation dépend de l’ancienneté du travailleur dans l’entreprise.
Plus d’infos sur le site de l’ONEM

Suspension du contrat de travail des employés en raison d’un manque de travail pour entreprises en difficultés 

Ce nouveau régime de suspension du contrat de travail des employés remplace celui de la suspension de crise pour les employés qui a pris fin le 31 décembre 2011.
Etant donné qu’il s’agit d’une nouvelle mesure, l’entreprise qui a déjà fait usage du régime de la suspension de crise pour ses employés, doit à nouveau démontrer qu’elle satisfait aux conditions préliminaires.
Plus d’infos sur le site de l’ONEM

Chômage après les études : le stage d’attente est remplacé par un stage d’insertion professionnelle 

Le régime des allocations octroyées aux jeunes sortant des études a été modifié. Les allocations d’attente et le stage d’attente sont remplacées par des “allocations d’insertion”, octroyées au terme d’un “stage d’insertion professionnelle” de 310 jours.
Plus d’infos sur les allocations d’insertion et le stage d’insertion professionnelle sur le site de l’ONEM 

Nouveau plafond pour les titres-services

L’usage des titres-services est désormais limité à 1 000 titres-services par ménage par an.
Plus d’infos dans le guide de A à Z
 

 

January 8, 2012

Why CSR’s Future Matters to Your Company


The impact of CSR on employee engagement, and why you should consider this.

In a great post by Susan Mc Pherson on today’s HBR Blog network.

More and more, companies are building long-term commitments to corporate social responsibility. In 2012 the rise in consumer activism and mobility, the Occupy movement, 24-hour accountability (thanks to social media), and global resource depletion will force every enterprise, large and small, to make CSR a focal point. Four particular areas stand out among many.

Employee Engagement: There will be a continued growth in employee-engagement programs. If the economy continues to falter, we will see more corporations supporting NGOs and nonprofits via employee volunteer programs, rather than just writing checks. A recent sustainability study by Green Research found that 80% of major corporations are planning to invest significantly in employee engagement in 2012. According to Gallup, 86% of engaged employees say they very often feel happy at work, compared to 11% of the disengaged. Additionally, companies with highest levels of employee engagement saw increases in their bottom line: On average they improved 19.2% in operating income, while companies with lower levels declined 32.7% (Towers Watson). Engaged organizations also grew profits as much as three times faster than their competitors. The Corporate Leadership Council reports that highly engaged organizations have the potential to reduce staff turnover by 87% and improve performance by 20%.

Cause-Marketing: Cause-marketing programs will multiply. These programs are created when a for-profit and nonprofit partner to drive revenues, exposure, and fundraising dollars to the non-profit’s cause. Why will these programs continue to appeal to corporations this year? Cause-marketing provides businesses with legitimacy, along with a partner that has issue expertise. If done authentically, such programs can enhance a firm’s reputation in the eyes of stakeholders, leading to public good, the viral sharing of information and potentially increased revenues. Marketing experts agree. According to a PRWeek/Barkely PR Cause Survey in 2010, two-thirds of brands now engage in cause marketing, up from 58% in 2009. The same survey found that 97% of marketing executives believe this to be a valid business strategy.

The Skeptical Consumer: As social media platforms continue to grow beyond their pre-teen years (Twitter was only being used by 12-14 percent of the population in early 2011), consumers will demand more transparency from corporations and nonprofits. My firm, Fenton, along with GlobeScan conducted a survey this year, and one of the most telling insights was the call for nonprofits and NGOs to engage directly with their donors and stakeholders. Additionally, smarter consumers now have online tools (BrandKarmaGoodGuidePositive Luxury, and more) to help them interact directly with organizations, track corporate practices, and share their demands in real-time with marketers. Those companies and nonprofits that invest in engaging with such consumers will reap benefits.

Board-Level Involvement: With regards to board oversight in CSR, the informed investor evaluates risk, return potential and financial performance while incorporating environmental, social and governance into his/her analysis. According to Fay Feeney, CEO of Risk for Good, “Boardrooms will see CSR issues presented to them in many ways: reputations risks, ESG proxy, political spending, hydraulic fracturing, natural resource management, supply chain, board diversity and more. Those boards that close the focus gap on CSR will bring strategic insights to their CEOs.”

In 2011, The National Association of Corporate Directors (NACD) Public Company Governance Survey asked about the highest priorities for the board. The highest priority at 72% was strategic planning and oversight and amongst the lowest was CSR at 2%. The data suggests that boards will be playing catch up in 2012 on CSR as it is integrated into strategic planning.

Also 2012 will see some CSR issues that became part of the mainstream conversation in 2011 escalate in interest. For example we’ll see an increased focus on conflict minerals, as global smart phone sales continue to grow exponentially and the expected passing of the Dodd-Frank Act, which requires publicly-traded companies to disclose where their minerals come from. Additionally, given the complexity of global supply chains, we’ll witness continued discussion around the prevention of human trafficking and slavery intersection. There will undoubtedly be further discussion, debate and action on these controversial topics.

Twenty years ago, CSR was limited to corporate philanthropy and for some businesses, the adherence to environmental legislation. What we see today is a far more complex picture and an ever-widening stakeholder universe. I predict that within the next few years, CSR will be a requirement for all organizations and will positively affect their bottom lines. Good business will be the norm.

More blog posts by Susan McPherson
January 7, 2012

Recruter sur Twitter: Get Started


Je vous invite à télécharger ce document extrêmement pratique, très clair et qui présente une approche step-by-step http://www.commentrecruter.com/publication-du-guide-recruter-avec-twitter/

Au passage, j’en profite pour féliciter son auteur que vous trouverez sur  http://twitter.com/CommentRecruter

Read more sur le blog Comment Recruter www.commentrecruter.com