La marque employeur mérite une promotion


Dans son récent article paru sur le blog de Recrutement Médias sociaux, Antoine Lhosmot, de Potential Park, nous invite à réfléchir sur la place des Médias sociaux et Community Managers en entreprise: au-delà du recrutement, se pose la question de savoir comment gérer les multiples communautés qui se créent, se croisent, et ce dans un respect tant du positionnement de la marque que de la réactivité que ces canaux commandent.

Alors, who’s leading? Marketing, RH, ou Comité exécutif? A chacun de se faire une opinion…

Communication multicanale : travailler sa souplesse

2012 semble bien être la véritable année du passage à l’interaction talent sur mobile – 81% des étudiants et jeunes diplômés français se disent prêts à l’utiliser pour leurs recherches de carrières* –, mais 2012 sera également l’année de la multiplication des canaux pour cette interaction. Quel défi passionnant que de devoir décliner sa marque employeur sur différents supports aux contraintes techniques variables et aux auditoires variés ! Première étape : être curieux. Comment s’établir de manière crédible sur un nouveau support si l’on n’en connait pas par cœur les dernières tendances et possibles fonctionnalités ? Encore beaucoup de personnes que je rencontre et qui pensent à ces problématiques n’ont pas encore leur propre iPhone, Androïd, iPad… S’informer, évaluer à fond même les solutions que l’on finira par ne pas prendre, échanger avec ses pairs et des experts (lors de conférences ou de non-conférences par exemple) sont devenus des éléments cruciaux afin de faire un choix réfléchi.

La présence sur les réseaux sociaux et sur mobile demande quoiqu’il arrive une réactivité accrue et vrai challenge de création de contenus. En effet, l’allergie aux copier-coller s’est très vite développée chez les étudiants et jeunes diplômés. On a alors très vite identifié le besoin de se doter de HR community managers efficaces pour assurer des échanges harmonieux. Seulement voilà, plus le temps de faire valider ses gazouillis et ses peintures murales quand 43% des jeunes diplômés attendent une réponse en 24h maximum après un post sur Facebook* !

Réactivité sur les réseaux sociaux : améliorer ses appuis

Si le community manager se doit d’être un bon communicant au fait des dernières technologies, il a surtout besoin de confiance et d’assistance. Qui pourrait prétendre être capable de répondre à la multitude des questions possiblement posées sur les thèmes recrutement et carrières ? Il parait en effet impossible de pouvoir centraliser toutes ces connaissances en une seule et même personne. Le succès du community manager se cache donc dans son rôle de catalyseur collaboratif.

De ce fait, les objectifs du responsable ou directeur de la marque employeur se font clairs pour donner les moyens nécessaires à son community manager mais aussi aux équipes des relations campus : sensibiliser les collaborateurs à la curiosité en externe que suscite l’entreprise et ses métiers, faire de chacun des employés un possible ambassadeur, impliquer des personnes d’habitude réticente à une communication sans filet. On revient une nouvelle fois ici sur la nécessité d’user de beaucoup de diplomatie dans le domaine de la marque employeur afin d’assurer le succès de ces initiatives.

Décision au sommet : passer aux étirements

En rappelant ici au passage ce qui avait été très bien dit à la RMS Conférence de Novembre : « ce qui est beau à l’intérieur, ce voit de l’extérieur », une adhésion de toutes les entités, une participation de toutes les fonctions et départements apparaissent donc déterminantes dans le déploiement d’une marque employeur crédible. Comment obtient-on alors un message assez clair et puissant pour répandre cet engouement ? En faisant venir ce message du haut ! Il apparait de plus en plus important de pouvoir accélérer les processus d’identification de son ADN et de sa personnalité d’entreprise, et de faciliter la communication interne. Les communautés commencent avec les employés ! L’ascension de ce nouveau mode de penser ne se fera pas en un jour.  Mais en alliant ambition et (encore une fois) diplomatie, les professionnels de la marque employeur ont devant eux une réalité qu’ils communiquent d’habitude pour d’autres : un superbe développement de carrière.

Une marque employeur au sommet de la pyramide. Voilà une évolution logique et encourageante pour les passionnés de ce métier que nous sommes. Mais peut-être suis-je déjà en retard ou trop « RH-centrique »… Marque et Interaction ne concernent pas que le recrutement. Les communautés ne sont pas toutes faites que de candidats potentiels. Employés, anciens employés, clients, fournisseurs, investisseurs, médias, curieux… L’émergence d’une véritable « Direction de l’Interaction avec les Communautés », représentée dans les comités exécutifs n’est définitivement plus à exclure.

 

One Trackback to “La marque employeur mérite une promotion”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: